© MED Architetti Associati - Località Calleri 92 - 17017 Cosseria (SV) - C.F. e P.IVA 01593860099 | Privacy | studio di architettura

Ordine degli Architetti PPC Provincia di Savona
ADI Associazione per il Disegno Industriale
BEDA The Bureau of European Design Associations
logo-ico-D.jpg
Designboom
Archilovers
 
Nouveau atélier MED Architetti Associati
Cosseria (SV)
 

Notre nouveau studio est situé au rez-de-chaussée d'un immeuble du XIXe siècle, il est composé de deux pièces voûtées en pierre de Langa reliées par un grand passage voûté. La pièce servait d'étable, elle était humide et il n'y avait que de l'argile battue par terre. La première et la plus difficile intervention en 2009 a été la remise en état, un vide sanitaire avec un igloo a été créé et en exploitant la différence d'altitude du terrain des deux côtés, la ventilation pour le rendre naturellement ventilé. Au fond de la pièce, côté intérieur, une cavité a été créée, qui est également ventilée. De cette façon, un mouvement d'air est toujours créé sous le substrat, ce qui sèche l'humidité ascendante.

Même le long des côtés bas des voûtes, il était nécessaire de créer un détachement, les contre-murs ventilés étaient faits à une hauteur d'environ un mètre. De cette façon, le besoin technique d'éliminer l'humidité est satisfait mais un signe formel important est également créé.

A l'arrière de la salle, un local technique a été créé avec un petit lavabo, une archive et un dressing. Le mur d'enceinte, sans portes, crée un joint géométrique avec la voûte en pierre.

Dès la fin des travaux, nous avons assisté à un séchage très rapide des pierres, après avoir suivi la tendance de l'humidité pendant une année entière, nous avons vérifié que nous avions résolu le problème et avons poursuivi les travaux. Les voûtes ont été nettoyées, nous avons remplacé l'ancienne porte française par une nouvelle fenêtre en bois à ouverture décalée, de cette façon nous avons pu conserver la lumière unique sans renoncer aux espaces intérieurs.

Le sol était la dernière phase du travail, nous avons choisi une terre cuite ombrienne faite à la main, une tuile de 2 cm d'épaisseur faite à la main avec une technique particulière qui rend chaque pièce irrégulière et inégale. L'installation a été réalisée par une équipe d'installateurs spécialisés à base de colle, les carreaux ont été posés selon un motif à chevrons et les joints ont été jointoyés avec du coulis coloré. Après un mois durant lequel le cotto a libéré les sels de séchage, une deuxième équipe s'est occupée du traitement. Le sol a été traité avec des acides pour éliminer toute floraison possible, puis fini avec de la cire opaque. Le résultat a été vraiment surprenant pour nous, avec la couleur rose pâle et la finition naturelle nous avons donné de la lumière à la pièce qui était auparavant plutôt sombre tout en conservant la sensation d'un sol ancien.

 

 

2014