Je vais à l'école - Nouvelle école et centre éducatif à Vado Ligure
Vado Ligure (SV)
 

Participation avec COFFICE de Francesco Colarossi, Luisa Saracino, Giovanna Saracino et Rosamaria Faralli.

 

Critères et approche générale de la proposition - Le projet urbain: le «raccommodage» Et c'est précisément dans cet esprit que se dessine l'intervention promue par l'administration de Vado Ligure: il est indéniable que le lieu désigné pour accueillir le nouveau centre éducatif s'inscrit dans le «à l'intérieur du libellé de l'espace résiduel (ou terrain vague, espaces intermédiaires, terrains vagues, etc.); délimité à l'est par le viaduc autoroutier et au nord par la frontière municipale, le lot est configuré comme un triangle vert en contact direct avec un petit quartier résidentiel déconnecté de la ville. Véritable «enclave» urbaine, la première impulsion de conception consiste à créer un passage alternatif au réseau routier qui rapproche le centre éducatif et le quartier du port, de la côte et du centre-ville. La route coulissante Corso Suisse qui longe la direction nord-est-sud-ouest, parallèle à la voie ferrée et via Aurelia, représente une barrière physique à la traversée de la ville, qui recommence en bord de mer. Le nouveau complexe scolaire est également perçu comme une opportunité pour la ville de reprendre contact avec sa mer et, compte tenu de la taille de la zone, il peut devenir le lieu d'un «raccommodage» significatif du tissu urbain. Pour cette raison, en dehors de la zone du projet, un chemin piétonnier est proposé qui, à partir de via Aurelia, près de la côte, traverse le chemin de fer via le passage souterrain de via Galileo Ferraris, tourne au nord sur via Tecnomasio puis tourne à l'est en longeant le périmètre de deux zones PRG différentes destinées l'une au développement résidentiel et l'autre au développement industriel jusqu'à ce que vous traversiez le survol de Corso Suisse et coupiez le lot d'intervention transversalement, rejoignant le quartier résidentiel sur la Via G.Ferraris. Au centre de la zone du projet, d'est en ouest, une place «passante» est tracée: un lieu public en continuité avec l'axe du chemin piétonnier proposé, à travers lequel vous accédez à toutes les fonctions du centre éducatif: les gymnases , l'auditorium, l'école de musique et la bibliothèque. L'intention est de créer un lieu de rencontre sociale, une nouvelle agorà en plein aire qui vit à la fois pendant la journée pendant les heures de classe et le soir à l'occasion d'événements culturels, sportifs et éducatifs. Au-dessus, comme un pont qui traverse la place, le bâtiment qui abrite toutes les fonctions de l'école (primaire et secondaire) et la salle de jeux est aménagé du nord au sud. En chevauchant deux éléments formellement séparés, deux mondes parallèles sont créés: le premier est un espace public, ayant la fonction d'un carré de passage et de connexion, l'autre est un espace privé, protégé en fonction des besoins de sécurité et d'identité de l'école primaire et secondaire mais en étroite relation physique avec la première (par exemple, tout le terrain de jeu des écoles et les terrasses vertes qui les entourent se trouvent sur les toits des gymnases, de l'auditorium et de l'école de musique.) La restructuration urbaine passe donc par la transformation d'un lieu stratégique de par sa position, qui a le potentiel d'un véritable centre culturel pour l'espace intercommunal environnant. La philosophie du design suivie tente de reconsidérer la centralité des lieux jugés marginaux par les politiques économiques et de développement de la ville dictées par les règles du marché, renversant une vision du monde selon laquelle la culture est considérée comme un objet de luxe ou un événement exceptionnel ou accessoire dans la vie des gens, et n'ayant pas de fonction sociale et agrégative.

Le projet architectural est divisé en cinq niveaux fonctionnels qui répartissent les activités de la structure de l'école et celles destinées à la communauté, afin d'éviter les interférences ou les chevauchements et de rendre tous les espaces accessibles dans leurs temps d'utilisation respectifs, dans le respect des réglementations en vigueur en matière de santé et de sécurité.

Niveau -6,50 (la part de route de via G.Ferraris est supposée être le projet 0,00) Au niveau du sous-sol, il y a deux salles de gym, avec des toilettes respectives, pour les personnes handicapées et handicapées, des vestiaires, des locaux techniques et des rangements. L'un des deux gymnases est à un niveau compétitif, donc caractérisé par une distance entre le bord du terrain et le mur d'enceinte, un système de marches fixes et une hauteur libre minimale de 6,00 m. Les deux installations sportives sont équipées d'issues de secours et d'une rampe d'accès pour le raccordement entre le niveau -6,50 et le niveau 0,00, pour une mise en sécurité. D'un point de vue structurel, les gymnases se distinguent du reste du bâtiment par le revêtement en poutres en treillis d'acier et la dalle à âme creuse allégée, dictée par la nécessité d'avoir une hauteur libre sous les poutres, reposant sur des murs périphériques porteurs. Au premier sous-sol, il y a aussi un parking pour environ 70 places de stationnement, dont 6 pour les personnes handicapées. Dans le mur d'enceinte du parking, le monte-escalier relie les cinq niveaux entre eux et constitue un élément architectural important de la liaison verticale. L'aire de stationnement est caractérisée par une structure en piliers avec un maillage carré de 8 mx 8 m, qui comprend également la structure de l'escalier principal. Les escaliers de secours, en revanche, sont compartimentés et se composent de cloisons autoportantes en béton armé. L'accès et la sortie du parking se fait par une seule rampe reliant la voie d'accès la plus proche à une altitude de -2,42 m.

Niveau -3,00 Le niveau semi-enterré est conçu selon une séquence d'espaces à fonction distributive, qui constituent l'épine dorsale centrale de l'agencement fonctionnel complexe. D'un point de vue architectural, cette situation configure une sorte de place / canal venant de la mer, lieu-symbole de l'ensemble du projet, plein de fonctions et en même temps fortement évocateur d'un «lieu ailleurs». C'est le niveau de design caractérisé par une forte empreinte d'espace public. En fait, le grand volume de la bibliothèque et de l'auditorium s'ouvre sur la droite; à gauche l'école de musique avec salle d'enregistrement, salle de théorie, salle de répétition et espaces de distribution et de services associés. Ce groupe de fonctions est conçu comme un bloc perméable et traversable, qui établit une relation forte avec le contexte existant, en particulier avec les différences de niveau qui caractérisent la zone. Le volume de la bibliothèque est inséré sous la route surélevée existante, offrant la possibilité de réutiliser un espace résiduel autrement inutilisé. Enfin, la place se termine par une rampe piétonne qui complète la traversée de la zone d'intervention et se démonte au niveau de la rue au-dessus.

A 0.00 les espaces dédiés à l'école sont aménagés. Au niveau de la rue, près de l'entrée principale, il y a un arrêt de bus / navette et 4 stalles de niveau pour garer les voitures avec un permis pour handicapés; à 0,00, l'aire de jeux avant sert de cour d'accès à l'école. L'entrée du bâtiment se fait par un grand atrium, traversé verticalement par l'escalier principal, qui répartit les élèves du primaire et du collège dans leurs classes respectives. Toutes les salles de classe du rez-de-chaussée sont dédiées aux classes les plus jeunes du primaire et sont équipées de salles de bain à usage exclusif avec accès direct. Toutes les salles de classe de l'école sont équipées de murs périmétriques ouvrants, afin de fermer et de délimiter les espaces d'apprentissage pendant les heures de cours et offrent la possibilité d'un espace continu et unique, dans les intervalles entre les cours ou en cas d'assemblées ou de réunions. . Ces éléments spatiaux sont fondamentaux pour un cadre moderne et flexible des espaces dédiés à l'enseignement et à l'apprentissage. Chacune des salles de classe est conçue pour 25 élèves et est équipée sur l'un des côtés longs d'un mur entièrement vitré qui donne sur le terrain de jeu extérieur, protégé par une structure en bois avec des lattes réglables, afin de réguler l'intensité de la lumière à l'intérieur. Au 0,00 étage, des salles de classe pour les élèves de première et deuxième années ont été aménagées, divisées en 3 sections, pour un total de 150 élèves. Toutes les salles de classe sont orientées exclusivement à l'est et à l'ouest, afin d'obtenir un éclairage naturel correct et d'éviter un refroidissement ou un chauffage excessif des surfaces exposées respectivement au nord ou au sud. Le long de l'axe nord-sud, au centre du bâtiment, il y a tous les espaces de distribution (horizontal et vertical); ce sont des espaces polyvalents qui, grâce à l'utilisation de sièges et d'étagères, servent à la fois de lieu de connexion et de rencontre. Le bloc fonctionnel cuisine / cantine desservant l'école est situé au sud du hall d'entrée, et est positionné en fonction de l'accessibilité aux véhicules d'urgence et de la zone de chargement / déchargement. La configuration de l'espace de la cantine est basée sur le critère de flexibilité maximale dans un sens spatial, le mobilier est en fait composé de tables et de chaises qui peuvent être empilées et empilées après leur utilisation afin de laisser l'espace disponible pour toutes réunions ou assemblages, donc l'unité atrium / cantine est configurée comme une véritable agora, caractérisée également par une forte valeur publique. La cantine se poursuit également juste à l'extérieur du bâtiment, se prolongeant dans une terrasse accessible par une ouverture dans le mur de verre, offrant aux étudiants la possibilité de dîner à l'extérieur par temps ensoleillé. La conception de cette partie du bâtiment se caractérise par une forte connotation sensorielle, le choix de la transparence et de la légèreté des matériaux d'enveloppe vise une stimulation visuelle, olfactive et auditive, à partir de la considération que la convivialité est un moment fondamental de l'offre la formation et que la qualité des pauses est aussi importante que le travail. L'espace extérieur (l'aire de jeux) se compose du toit du jardin qui couvre les deux gymnases et est modélisé selon les caractéristiques d'un espace de jeu ouvert et gratuit, équipé de sièges qui suivent la conception du terrain.

Niveau +3,00 Le plan à une altitude de + 3,00 correspond au premier étage du bâtiment de l'école, et est aménagé en rez-de-chaussée selon un grand système de distribution central qui donne accès aux salles de classe et au laboratoire technique. Le plan a été préparé pour accueillir les troisième, quatrième et cinquième élèves du primaire, divisés en 3 sections, pour un total de 225 élèves. Cet étage possède également deux grandes terrasses donnant sur l'aire de jeux ci-dessous et une ludothèque, qui peut être utilisée par la communauté en dehors des heures de classe. L'accessibilité de ce niveau de l'extérieur est garantie par l'escalier principal et l'ascenseur qui partent du sous-sol. Les toilettes sont situées à la fois au service des salles de classe et au service de la salle de jeux. L'enveloppe extérieure est constituée comme au rez-de-chaussée par une double peau formée par une paroi intérieure en verre et un paravent en bois réglable extérieur. Cette solution technologique a un effet direct sur la modulation interne de la lumière.

Niveau +6,00 Le plan à +6,00 est le deuxième étage de la structure de l'école et abrite les 9 salles de classe du collège divisées en trois sections, pour un total de 225 élèves, les laboratoires de musique, de sciences et d'informatique avec leurs salles respectives les toilettes et les bureaux de l'école, c'est-à-dire la présidence, le secrétariat ainsi que les zones d'accueil pour la salle d'accueil et la salle des enseignants. Un grand couloir central où l'escalier principal avec ascenseur est démonté distribue les élèves dans les salles de classe situées à droite et à gauche. Le couloir est conçu non seulement comme un passage mais aussi comme une aire de repos, équipée au centre de sièges longs. Les salles de classe dimensionnées pour contenir chacune des classes de vingt-cinq élèves, sont délimitées sur le côté intérieur par des murs amovibles, en cas de montage, et sur le côté extérieur qui donne sur la cour de récréation d'un mur de verre blindé avec un système brise-soleil réglable. Cet étage abrite également trois grandes terrasses qui mettent l'espace intérieur en contact avec l'horizon et le paysage, et fonctionnent comme de véritables espaces de décompression. Pour ce niveau également, l'accès est garanti aux escaliers de secours compartimentés convenablement positionnés en deux points de la structure.

Niveau +9.00 - Toits Le niveau des toits abrite un système de panneaux photovoltaïques, en correspondance avec les salles de classe ci-dessous, et une bande intérieure, correspondant au couloir des niveaux inférieurs, caractérisée par un système de toit-jardin, qui limite le phénomène de surchauffe des pièces sous-jacent en raison de l'exposition directe au soleil. A ce niveau, les deux escaliers de service sont démontés pour garantir la bonne exécution des opérations d'entretien périodique sur la toiture et les systèmes.

Les techniques et les matériaux utilisés dans l'élaboration de la proposition de conception prennent en compte à la fois la relation du bâtiment avec le contexte dans lequel il s'insère et la relation avec les fonctions qu'il abrite. Les choix architecturaux, structurels et technologiques visent tout d'abord à assurer une parfaite adéquation avec les besoins que requièrent le type d'activités envisagées et, deuxièmement, ils sont le résultat d'une réflexion approfondie et d'une étude attentive du contexte urbain qui accueillera le nouveau complexe scolaire. . Une carte complexe des contraintes environnementales, urbaines et sociales a conduit au type d'organisation spatiale proposée et a influencé et orienté le choix des matériaux qui "construisent" la proposition. Partant du choix jugé le plus approprié pour l'agencement et l'orientation des salles de classe, situées le long de l'axe thermique hélium est-ouest, évitant ainsi une exposition à la lumière directe et des altérations brusques du microclimat interne. Le mur de la salle de classe en contact avec l'extérieur est entièrement vitré pour communiquer une sensation d'ouverture de l'espace d'apprentissage vers le monde extérieur et convenablement protégé par un système brise-soleil réglable pour assurer un confort visuel et thermique adéquat dans le « intérieur. Les salles de classe sont également chauffées en hiver au moyen d'un système de plancher radiant, alimenté par un système d'énergie géothermique, dont l'avantage est une diffusion homogène de la chaleur et un contrôle plus efficace du microclimat interne. La série de choix éco-compatibles est complétée par le matériau utilisé pour le revêtement des murs extérieurs, qui consiste en une couche de blocs bois-béton de type "isotex" ou similaire et contribue à une amélioration des performances du système de cuvelage en augmentant la capacité isolante du période été-hiver. La zone à l'extérieur du bâtiment est considérée comme une partie intégrante et importante du complexe scolaire ainsi que le projet éducatif qui la sous-tend. Il a donc été conçu comme un seul parterre vert continu, avec une section variable en fonction des différences de hauteur dans la zone, reliée par un système d'escaliers et de rampes avec une pente de 8% qui respecte et améliore la morphologie du terrain. Le choix de préserver et de renforcer les différences de niveau est également utile pour la gestion du thème de la collecte des eaux pluviales, qui sont ainsi convenablement canalisées à travers le parterre de drainage et acheminées vers un bac de collecte, qui les mettra dans le cycle et les répartira en partie irrigation en partie pour alimenter les drains. Le parterre vert est également enrichi par un système de lucarnes qui permettent un éclairage naturel des pièces souterraines en contrebas, notamment les deux gymnases et l'auditorium. Le système de toit de jardin dont tous les bâtiments sont équipés prévoit également le semis d'herbe et la plantation de buissons et de plantes qui activent le cycle d'absorption des poussières fines produites par l'usine voisine et des émissions de CO2 produites par le trafic urbain dans l'air .

 

 

2014

© MED Architetti Associati - Località Calleri 92 - 17017 Cosseria (SV) - C.F. e P.IVA 01593860099 | Privacy | studio di architettura

Ordine degli Architetti PPC Provincia di Savona
ADI Associazione per il Disegno Industriale
BEDA The Bureau of European Design Associations
logo-ico-D.jpg
Designboom
Archilovers